ASSOCIATION DONGEOISE des ZONES à RISQUES et du PPRT :

adzrp44@gmail.com

 

IMPORTANT : En ligne sur le site de la Préfecture, un Formulaire à conserver précieusement !

En cas de réclamation à l’encontre du fonctionnement d’une ou de plusieurs installations classées industrielles ou agricoles (bruit, odeur, pollution de l'eau ou de l'air, déchets, impact sur la santé, impact sur la sécurité ...) il est à adresser à :

pref-icpe@loire-atlantique.gouv.fr

L'ADZRP vous remercie de lui adresser copie de votre réclamation

 

JUILLET 2022

02 JUILLET 2022 : Les Aléas techniques de la raffinerie ...

Samedi soir, 20h07, pendant plusieurs minutes, de nouveau des fumées noires dans le ciel bleu !

2 juillet 20h07

Pourtant jeudi dernier, à l'occasion de la réunion du "Dialogue Riverains" le directeur de la raffinerie se félicite des progrès de fonctionnement réalisés depuis 2019 en se basant sur le nombre de plaintes enregistrées ... Qu'en est-il réellement ?

Plaintes recues

Ce comparatif a été réalisé à partir du tableau des plaintes publié sur la plateforme de l'industriel. Si pour ce premier semestre 2022 il est clair que les enregistrements de plaintes pour bruit ont largement diminué, il n'en est malheureusement pas de même pour les plaintes concernant les odeurs, fumées, poussières ...

N'oublions pas que beaucoup de riverains, lassés de ne pas constater de réelles améliorations, ne se manifestent plus !

N'oublions pas également que jusqu'au mois de mars, les unités de production n'avaient pas redémarré ... Peut-on dans ce cas, comme le fait le directeur de l'entreprise, se féliciter ???

L'ADZRP encourage les Dongeoises et Dongeois à poursuivre leurs appels auprès de l'industriel et à compléter leur signalement par un mail auprès de l'ADZRP.

 

JUIN 2022

30 JUIN 2022 : Les rejets hors normes de l'usine YARA en Loire

Montage articles yara

Pour en savoir plus sur le sujet

 

29 JUIN 2022 : "Publication du 1er rapport du GIEC Pays de la Loire"

Un an et demi après sa création, le GIEC des Pays-de-la-Loire vient de rendre un premier rapport très fourni.

Les travaux du GIEC Pays de la Loire se focalisent sur trois secteurs, retenus en raison de leurs vulnérabilités et/ou de leurs impacts sur les changements climatiques, mais aussi en prenant en compte le contexte socio-économique : l’aménagement du territoire, le système alimentaire, et le secteur industriel. Ce rapport découle de différents travaux scientifiques et de contributions d’acteurs publics et privés du territoire.

Concrètement, le rapport révèle notamment qu’en Pays de la Loire, la contribution à l’effet de serre reste fort, que le climat régional est de moins en moins tempéré, le système alimentaire carboné et le niveau de sols artificialisés élevé.

écouter l'interview de la présidente du Giec Pays de la Loire sur TELENANTES

Pourtant, après avoir réitéré ses engagements en faveur de la transition écologique comme une priorité de son mandat régional, la présidente de région, Christelle MORANCAIS, a demandé une adaptation de la loi qui vise le zéro artificialisation des sols en 2050.

Elle demande l’abaissement du rythme de réduction de l’artificialisation des sols en Pays de la Loire à 34% d’ici 2030, au lieu des 50% fixés dans la loi.

Le maire de Saint-Nazaire vient de lui emboîter le pas, en raison des contraintes géographiques du territoire ...

Lire l'article paru dans OF le 29 juin 2022 : Consommation foncière - David Samzun veut « pouvoir adapter » la loi climat

Consulter le rapport du GIEC Pays de la Loire sur le site du Comité 21 Grand Ouest

 

21 JUIN 2022 : "Plans Communaux de Sauvegarde - de nouvelles règles pour les réaliser et les mettre en œuvre"

Un décret, publié, ce mardi 21 juin, au Journal officiel, précise les modalités de réalisation et de mise en œuvre des Plans Communaux (PCS) et Intercommunaux de Sauvegarde (PICS).

Pour mémoire : « Le Plan Communal de Sauvegarde prépare la réponse aux situations de crise et regroupe l'ensemble des documents de compétence communale contribuant à l'information préventive et à la protection de la population. Il détermine, en fonction des risques connus, les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes, fixe l'organisation nécessaire à la diffusion de l'alerte et des consignes de sécurité, recense les moyens disponibles et définit la mise en œuvre des mesures d'accompagnement et de soutien de la population ».

Ce nouveau décret précise le contenu des plans et l'articulation du PICS avec les PCS sur plusieurs aspects : la mutualisation des moyens nécessaires à la gestion de crise, l'accompagnement de l'intercommunalité dans les événements impactant les communes membres, etc...

Ces nouvelles dispositions vont peut-être favoriser la mise à jour du PCS de la commune de Donges qui n'avait pas été revu depuis sa rédaction initiale en ... 2011 !!!

Consulter le décret

 

21 JUIN 2022 : "En matière d'accidentologie, rien n'est jamais acquis" (Cédric Bourillet - Directeur Général de la prévention des risques)

Le Bureau d'Analyse des Risques et Pollutions Industrielles (BARPI) vient de publier l'inventaire des accidents technologiques survenus en 2021.

Evol accidentologie ets sevesoEvol accidentologie icpe hors seveso

L’année 2021 appelle également l’attention sur la récurrence d’événements, plus particulièrement sur les circonstances similaires que l’on voit se reproduire au fil des ans. Il en est ainsi au sein d’un même établissement, 5 % sont la répétition d’événements similaires déjà survenus.

Consequences accidentsSi la baisse des conséquences corporelles est plutôt rassurante, à l’inverse, une croissance de celles sur les milieux, quels qu’ils soient doit nous interpeller.

L’impact sur l’air et l’eau concernent 2/3 des accidents. Les produits de la combustion de substances dangereuses lors des incendies rejetés dans l’atmosphère restent majoritaires pour l’air et le rejet accidentel de polluants liquides concerne essentiellement les eaux superficielles.

Consulter le rapport des Incidents et accidents technologiques survenus en 2021

 

20 JUIN 2022 : D'où vient le cyclohexane methyl présent à Donges, place de la mairie, le 28 mai 2022 ?

Les mesures effectuées par Air Pays de la Loire suite à l'incendie qui s'est déclaré à la raffinerie le 28 mai dernier ont été réalisés en différents points.

L’examen préalable des conditions météorologiques prévues pour la journée du 28 mai 2022 mettant en évidence des directions de vent de nord-nord-est à nord-est, Air Pays de la Loire a positionné des prélèvements d’air :

•    sur 4 sites de mesure au niveau d’établissements recevant du public (ERP) localisés sous les vents : un site à Corsept, un à Saint-Brevin et deux à Saint-Nazaire ;
•    ainsi que sur un site témoin au niveau de la place de la mairie de Donges, opposé aux vents.

Si les résultats définitifs ne font pas apparaître d’influence des fumées de l’incendie au niveau de ces communes (voir publication ci-dessous du 10 juin 2022), la présence d'un Composé Organique Volatil en quantité particulièrement importante a attiré notre attention (extrait rapport APL page 5) :

Extrait rapport apl

Le méthylcyclohexane est un hydrocarbure cyclique. Il se présente comme un liquide incolore dégageant une faible odeur de benzène.

C'est un produit écotoxique quand il est épandu dans l'environnement. Il est notamment un composant de carburant pour l'aviation ...

Sa présence dans l'environnement de la mairie ce samedi 28 mai est-elle exceptionnelle, habituelle ?

Quelle en est l'origine ? Rappelons qu'à ce moment, le secteur n'était pas sous les vents de la raffinerie ...

Le dépôt de carburant de la SFDM parc B peut-il être à l'origine de ces émissions ?

Relation entre la presence de cyclohexane et le depot sfdm parc b

Ces questions sont actuellement sans réponse mais méritent d'en obtenir !

 

16 JUIN 2022 : Méthaniseur de la Barillais - La production de gaz a commencé

Pour en savoir plus sur le sujet

 

15 JUIN 2022 : Une raffinerie à l’arrêt mais qui continue malgré tout à avoir une influence sur son environnement ...

C’est ce que l’on peut conclure à la lecture du rapport publié il y a quelques semaines par Air Pays de la Loire « Évaluation des niveaux de COV dans l’air dans l’environnement de la raffinerie TotalEnergies à Donges, campagne de mesures 2021 ».

Pour en savoir plus sur le sujet

 

10 JUIN 2022 : Incendie à la raffinerie du 28 mai - qualité de l'air - résultats finaux

A la demande de l’entreprise TotalEnergies, adhérente au dispositif mis en place par Air Pays de la Loire, la Force d’intervention rapide a été activée et Air Pays de la Loire s’est rendu sur place.

Des matériels spécifiques de mesure ont été déployés tout au long de la journée dans les communes de Corsept, Saint-Brévin, Saint-Nazaire et Donges.

Les résultats définitifs ne font pas apparaître d’influence des fumées de l’incendie au niveau de ces communes.

Consulter le rapport d'Air Pays de la Loire

 

MAI 2022

31 MAI 2022 : Qualité de l'air sur la commune de Donges - Moyenne à dégradée

Pour en savoir plus sur le sujet

 

31 MAI 2022 : Feu à la raffinerie - Fallait-il alerter les riverains ?

Article of incendie 31 mai

L'incendie du samedi 28 mai a été contenu dans l'enceinte de la raffinerie et l'ADZRP n'ignore pas le professionnalisme des équipes d'intervention internes.

Pour autant, lorsqu'un événement de cet ordre se produit dans un établissement classé Seveso seuil haut, il paraît impensable de ne pas  informer les riverains au plus vite que l'industriel a déclenché son Plan d'Opération Interne (POI). Dans la plupart des situations, il ne faut pas négliger une dégradation possible ...

Extrait de l’édito de la brochure du BARPI (Bureau d'Analyse des Risques et Pollutions Industriels) publié en mars 21 « L’apport des accidents emblématiques », signé par la sous-directrice des risques accidentels

Extrait edito barpi

Il devient urgent de considérer les riverains des sites industriels dangereux comme des adultes responsables, capables de discerner les niveaux des risques auxquels ils sont exposés. Les tenir à l'écart en les maintenant dans l'ignorance des procédures et des dispositifs ne peut qu'avoir de graves conséquences le jour où l'accident aura des répercussions à l'extérieur du site.

Suite à l'accident de Lubrizol en 2019, l'institut ODOXA avait réalisé un sondage auprès de la population concernant sa perception du risque industriel :

Odoxa francais mal informes   Odoxa francais ne sauraient pas comment reagir Odoxa francais ne sachant pas qu ils vivent a cote d un site sevesoIl est à craindre que la population dongeoise ne soit pas mieux préparée en 2022 ...

Qui va consulter un communiqué sur le site de l'industriel à 6h00 un samedi matin ???

La plupart des Dongeoises et Dongeois connaissent  sûrement les différents plans de secours mais sont-ils assez préparés à s'organiser en cas d'urgence ???

Les differenst plans de secours

Concernant le Plan Communal de Sauvegarde de Donges, rappelons que sa mise à jour avait été évoquée lors de la "Commission sécurité publique et prévention des risques" du 25 janvier 2022.

En effet, il était toujours dans sa version initiale ... rédigée en 2011.

Espérons que son actualisation sera bientôt disponible !

Malgré tout, il ne faut pas oublier que la meilleure protection des riverains et des salariés sera toujours

celle mise en place au sein de l'industrie et pour laquelle nous nous mobilisons au quotidien :

LA REDUCTION DU RISQUE A LA SOURCE

 

25 MAI 2022 : Les 20 propositions du Cese (Conseil économique social et environnemental) pour une véritable politique de santé-environnement

Dans un document qui sera publié prochainement, le Conseil économique social et environnemental liste les obstacles à une réelle politique de santé-environnement en France. Il appelle à la mise en œuvre de 20 propositions dont une approche transversale et une nouvelle source de financements.

Trois axes d'amélioration déclinés en vingt propositions qui font écho à des recommandations de précédents rapports parlementaires :

- Améliorer le lien entre connaissance et décision :

Le Cese appelle notamment à développer un « vivier d'experts indépendants » mais également au lancement d'un programme prioritaire de recherche décloisonné en santé-environnement qui assure un financement à la hauteur des besoins.

Le Cese met également l'accent sur le déséquilibre entre les 500 substances chimiques bien caractérisées en termes d'exposition et de danger sur le plan européen et les 100 000 mises sur le marché ...

- Un objectif central et transversal des politiques publiques :

Le Cese rappelle le besoin de sensibilisation et de formation des professionnels du secteur médical mais également, de façon plus large, des corps de métiers concernés par les interactions santé-environnement : architectes, ingénieurs, vétérinaires, etc.

Pour permettre l'effectivité d'un droit à un environnement sain, le Cese propose aussi la création d'une autorité administrative indépendante sur le modèle du défenseur des droits qui serait affectée à la lutte contre les atteintes à ce droit.

- Donner un plus grand pouvoir d'action aux collectivités et aux citoyens

Le Cese vise une plus grande association des habitants à l'élaboration, l'évaluation et la mise en œuvre des politiques publiques notamment en intégrant les conséquences en matière de santé-environnement lors de projets de planification ou d'aménagement.

 

23 MAI 2022 : Pollution - des prélèvements sur les enfants dongeois

Article of 23 mai prelevements

Le 17 mai dernier, plusieures familles Dongeoises ont répondu à l'appel de l'ADZRP afin de prolonger les investigations menées en collaboration avec l'équipe de journalistes de l'émission "Vert de rage" diffusée sur France 5 (voir ci-dessous notre publication du 07 avril dernier "Pollution à Gonfreville l'Orcher dans l'environnement de la raffinerie TOTAL - des prélèvements qui posent question et inquiètent ...").

Des mesures de certains polluants industriels sont réalisées dans l'air, l'eau les sols. Même si nous les jugeons encore insuffisantes, elles ont le méritent d'exister. Par contre, les effets de ces polluants industriels sur nos organismes, notamment ceux de nos enfants, ne sont pas évalués.

Le lien entre la pollution et la dégradation de la santé est désormais identifié malgré la difficulté de le mettre en évidence.

Il devient urgent d'obtenir des éléments à ce sujet. C'est ce qui a motivé la démarche de notre association et celles des familles participantes. Un grand merci à elles et à leurs enfants.

 

19 MAI 2022 : Les atteintes à l'environnement en hausse de 7 % en cinq ans, selon le ministère de l'Intérieur

Les statistiques en matière de délinquance environnementale sont délivrées au compte-goutte par le gouvernement et ne retracent pas l'ensemble de la délinquance environnementale.

Ces statistiques ne portent, en effet, que sur les atteintes enregistrées par les services de police et de gendarmerie, soit une petite moitié des infractions traitées par les parquets.

Celles liées à la pollution et aux déchets enregistrent une augmentation respective de 96 et 63 %.

Ces infractions sont en majorité (64 %) constatées en milieu rural et dans les villes de moins de 10 000 habitants.

Lire l'article d'Actu Environnement paru le 19 mai sur le sujet

Consulter le document du ministère de l'intérieur

Au regard de ces données, il est d'autant plus important que les élus locaux s'emparent de ce fléau en réagissant sans délai dès qu'ils sont informés de telles pratiques sur leur commune et en appliquant la politique "zéro tolérance" envers les auteurs lorsqu'ils peuvent être identifiés.

L'ADZRP reste très mobilisée sur ce sujet concernant la commune de Donges. N'hésitez pas à lui faire part de vos constats dans ce domaine : adzrp44@gmail.com

 

16 MAI 2022 : Enquêtes publiques - ce rapport inédit qui confortait le rôle du commissaire enquêteur

Un rapport publié deux ans après sa remise ! Une mission de hauts fonctionnaires demandait de rétablir la dimension présentielle de l'enquête publique.

Septembre 2019, Élisabeth Borne, alors ministre de la Transition écologique demandait au Conseil Général de l'Environnement et du Développement Durable (CGEDD) d'établir le bilan de la réforme des procédures de participation du public mise en œuvre par l' ordonnance du 3 août 2016.

Remis à la ministre en avril 2020, le document n'a été publié par le CGEDD que le 27 avril 2022.

Principale conclusion de la mission sur ce point ? « Il faut rétablir la dimension présentielle de l'enquête publique en cessant les mesures d'exception qui remettent en cause les avancées de la participation et la décrédibilisent. » Et d'enfoncer le clou : « L'enquête publique existe depuis 1810, elle fait partie des institutions démocratiques reconnues dont nos concitoyens ont besoin dans le contexte de disparition des services publics et des interlocuteurs humains, notamment dans les territoires peu denses. »

Dans son plan de résilience, présenté le 16 mars dernier, le gouvernement a annoncé la mise en œuvre de plusieurs nouvelles dispositions :

Parmi celles-ci figure l'anticipation de l'enquête publique dans la procédure, avant même que l'Autorité environnementale n'ait eu le temps de se prononcer sur le projet ...

Un projet d'ordonnance visant à accélérer les projets sur des zones déjà artificialisées dont la consultation publique vient de s'achever, prévoit aussi de remplacer l'enquête publique par une participation du public par voie électronique pour les projets ayant fait l'objet d'une présentation préalable en commission de suivi de site.

Pour mémoire :

L'un des grands enjeux de la réforme de 2016, lancée après le drame de Sivens, était de « renforcer durablement la confiance dans un contexte de défiance de nos concitoyens envers les institutions et l'expertise », rappellent les auteurs du rapport.

Lire l'article d'Actu Environnement paru le 16 mai sur le sujet

Consulter le rapport du CGEDD

 

16 MAI 2022 : L'ADZRP, l'Association des habitants du village de Gron, la LDH et VAMP s'adressent aux candidats aux élections législatives

Dans un courrier daté du 11 mai 2022, nos associations soumettent leurs propositions pour que les questions de santé environnementale pèsent dans la campagne.

Lire le courrier adressé aux candidats

Lire l'article paru le 16 mai sur ce sujet dans Presse Océan

 

09 MAI 2022 : Le plus gros paquebot du monde a un impact écologique géant ... même à quai !

Lire l'article paru dans OF le 09 mai 2022 "le plus gros paquebot du monde a un impact écologique géant"

Lire l'article paru dans OF le 09 mai 2022 "peu de ports capables d alimenter en électricite le paquebot wonder of the seas"

 

09 MAI 2022 : Les salariés des énergies fossiles racontent leur mal-être

Que ressentent les employés du secteur pétrolier ou gazier ? Culpabilité, crainte pour l’avenir, envie de reconversion...

Dans un récent rapport, intitulé "Pour une transistion juste", les Amis de la Terre, l’Institut Veblen et l’Institut Rousseau ont mené une enquête auprès de 266 travailleuses et travailleurs des secteurs pétrolier et gazier. Interrogés sur l’avenir de leurs emplois dans un contexte de crise climatique, 95 % des répondants considèrent le réchauffement global des températures comme un problème. Près de la moitié pensent que leur emploi est menacé.

Accéder au rapport

Lire l'article publié par REPORTERRE sur le même sujet

 

05 MAI 2022 : Le terminal gazier Elengy reporte une réparation définitive faute de pièce

Pour en savoir plus sur le sujet

 

AVRIL 2022

30 AVRIL 2022 : Le Préfet accorde jusqu'au 31 décembre 2024 à ELENGY pour qu'il réalise une réparation définitive de la tuyauterie GN HP DN 800 à l'origine de la fuite du 17 avril 2021 ...

Pour en savoir plus sur le sujet

 

29 AVRIL 2022 : Une nouvelle limite planétaire vient d'être transgressée, celle de l'eau verte

C'est une mauvaise nouvelle de plus dans le processus infernal du réchauffement climatique, et la menace grandissante d'un effondrement général du vivant.

Mardi 26 avril, une étude de chercheurs internationaux dirigée par le Stockholm Resilience Center, publiée dans la revue américaine Nature, explique qu'une sixième limite planétaire vient tout juste d'être franchie : celle concernant le cycle de l'eau verte. En tout, six seuils sur les neuf admis par la communauté scientifique ont déjà été dépassés. 

Lire l'article d'Actu Environnement paru le 29 avril sur le sujet

Reportage de France Culture - Eau douce : sur neuf limites planétaires, six ont désormais été dépassées

 

22 AVRIL 2022 : Où en sont les nombreux contentieux de YARA ? un Préfet qui reste étonnamment silencieux ...

Pour en savoir plus sur le sujet

 

19 AVRIL 2022 : La sécurité ne se négocie pas !!!

Depuis le 28 mars dernier, des actions sont menées par des salariés de la raffinerie afin d'obtenir au moins 43 embauches en CDI visant à assurer notamment le redémarrage en sécurité des installations du site classé Seveso seuil haut.

Si le mouvement de grève a été suspendu après 3 semaines, les salariés maintiennent leurs revendications :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/saint-nazaire/raffinerie-total-de-donges-le-mouvement-de-greve-de-la-cgt-est-suspendu-mais-les-revendications-demeurent-2527764.html

Conformément à ses exigences et à sa volonté de voir se développer la sécurité industrielle, l'ADZRP ne peut qu'apporter son soutien à l'action engagée par les salariés. Elle l'a exprimé il y a quelques jours dans un Communiqué de Presse

 

15 AVRIL 2022 : Fumées de soudage - l'Anses recommande de les classer cancérogènes au titre du Code du travail

Les fumées de soudage avaient déjà été classées cancérogènes avérés en 2018 par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) pour ce qui concerne le cancer du poumon. Pour le cancer du rein, les preuves restaient limitées.
« Des études postérieures permettent aujourd'hui de conclure à des preuves suffisantes pour le cancer du larynx et à des preuves limitées pour les cancers de la cavité buccale et nasosinusiens », indique l'Agence française de sécurité sanitaire (Anses) à l'occasion de la publication de son rapport d'expertise sur cette question.

On ne peut s'empêcher de rappeler la typologie des cancers maculins au sein de la CARENE :

Cancer hommes types

Pour informations complémentaires lire l'article publié sur le site de Didier OTT

Lire l'article d'Actu-Environnement sur ce sujet

 

08 AVRIL 2022 : Mesurer certains COV dont le benzène en continu, l'idée est partagée par la DREAL oui mais pas avant ... 2024 ?

Ce vendredi 08 avril, l'ADZRP rencontrait une nouvelle fois des représentants des services de la DREAL. A nouveau, il s'agissait d'essayer de les convaincre d'intervenir auprès de l'industriel TOTAL afin qu'il mette en place, au plus vite, un dispositif permettant de mesurer en continu certains COV dont le benzène (voir nos publications des 12 et 25 octobre 2021, puis 18 décembre 2021).

Si nos interlocuteurs nous ont assuré(e)s partager notre démarche sur le fond, ils maintiennent la nécessité d'obtenir l'intégralité des résultats de la surveillance environnementale effectuée de 2020 à 2022 ...

Les résultats de 2022 ne seront probablement pas publiés avant l'été 2023 (temps de l'analyse et de la rédaction du rapport). Il est donc envisageable que rien ne se passera avant janvier 2024 ...

L'ADZRP reste convaincue de la nécessité de ces mesures en continu (cf publication ci-dessous concernant Gonfreville l'Orcher) et mettra tout en oeuvre pour les obtenir le plus rapidement possible.

 

07 AVRIL 2022 : Pollution à Gonfreville l'Orcher dans l'environnement de la raffinerie TOTAL - des prélèvements qui posent question et inquiètent ...

Dans le cadre d'une enquête sur les pollutions liées à la pétrochimie et son impact sur la santé, l'émission "Vert de rage", diffusée sur France 5,  a effectué différents prélèvements (dans l’air, les sols mais aussi les urines d’une vingtaine d’enfants) à Gonfreville l'Orcher, commune située près du Havre où se trouve TOTAL Normandie, la première raffinerie de France.

Lire l'article diffusé sur le site actu76

Lire l'article Ouest France du 07 avril

Lire l'article publié sur France Info

L'ADZRP, invitée à cette présentation, a pu constater les interrogations et les inquiétudes soulevées par les résultats obtenus. Ils viennent conforter notre demande de renforcer les mesures de COV (composés organiques volatiles) dont le benzène en continu et non pas seulement quelques semaines dans l'année. Les dépassements mesurés ponctuellement sur Gonfreville le sont également sur Donges lorsque les campagnes de mesures sont effectuées par Air Pays de la Loire.

Ci-dessous des élements extraits du rapport "évaluation des niveaux de COV dans l’air dans l’environnement de la raffinerie Total France à Donges – Air Pays de la Loire – TOTAL COV 2020" publié en septembre 2021

Extrait rapport apl 2021Extrait rapport apl 2020 2On remarque que durant les deux périodes de mesures (du 03 mars 2020 au 04 mai 2020 et du 01 octobre 2020 au 01 décembre 2020) le capteur situé rue Pasteur a enregistré plusieurs dépassements "ponctuels". Combien de fois dans une année ces dépassements "ponctuels" ont-ils vraiment lieu et comment impactent-ils la population ???

Pour mémoire :

Reglementation benzene

 

04 AVRIL 2022 : Atteintes à l'environnement sur la commune de Donges - l'ADZRP rencontre le maire

Parce que les échanges par voie de presse ne sont pas suffisants (cf sujet du Tertre Casso), le 23 mars dernier, l'ADZRP avait sollicité par courrier une rencontre avec le Maire. Des éléments de cette rencontre sont à lire dans notre lettre info n°164

 

04 AVRIL 2022 : Installations classées - un socle minimal de prescriptions fixé au plan national

Le gouvernement a publié, dimanche 3 avril, deux arrêtés ministériels qui visent à homogénéiser sur le plan national la réglementation applicable aux installations relevant du régime de l'autorisation. Ils concernent à la fois les risques chroniques et accidentels.
Lire l'article d'Actu-Environnement sur ce sujet

 

MARS 2022

31 MARS 2022 : Qualité de l'air sur la commune de Donges - 1/3 du temps entre mauvais et dégradé  !

Pour en savoir plus sur le sujet

 

25 MARS 2022 : Redémarrage de la raffinerie - "Se donner les moyens pour sécuriser l'activité" ...

Les propos tenus dans la presse tout récemment par le directeur de la raffinerie se veulent des plus rassurants Lire l'article publié par Presse Ocean le 23 mars 2022

Surveillance, sécurité, transparence vis à vis du public ... Pourtant, à la lecture du dernier rapport de l'Inspection des installations classées suite à la visite du 27 janvier 2022 tous les doutes sont permis quant à la rigueur de l'industriel sur certaines pratiques : Synthèse des dysfonctionnements constatés à la lecture du rapport d'inspection - visite du 27 janvier 2022

 

24 MARS 2022 : Le BEA-RI ouvre une enquête technique concernant la perte d'alimentation électrique survenue le 08 mars dernier au sein de la raffinerie TOTAL

Le 08 mars dernier, la raffinerie TOTAL communiquait sur une "rupture" d'alimentation électrique. Lire l'article de Presse Océan du 08 mars 2022

La situation devait se rétablir progressivement le lendemain. Le BEA-RI (Bureau d'enquêtes et d'analyses sur les risques industriels) vient d'ouvrir une enquête technique sur cet événement. Une perte d'alimentation électrique peut avoir des conséquences sérieuses.

En novembre 2013, une coupure sur le réseau public d'électricité pendant 2 à 3 secondes avait entraîné l'arrêt des unités générant des épisodes à la torche, la disjonction d'appareils de protection et un départ de feu rapidement maîtrisé par les équipes internes.

D'ailleurs, le BEA-RI ouvre également en parallèle une autre enquête sur l'incendie qui s'est produit le 10 mars au sein de la raffinerie Exxon Mobil de Port Jérôme (76) et dont l'origine semble liée à une coupure électrique. Lire l'article publié sur Paris Normandie le 10 mars 2022

 

23 MARS 2022 : Engie étend son contrat d'importation avec l'Américain Cheniere Energy - raisons invoquées : la guerre en Ukraine et la dépendance au gaz Russe ...

Pour en savoir plus sur le sujet

 

15 MARS 2022 : Remblaiement au Tertre Casso, l'ADZRP apporte des précisions

Lu dans Presse Océan ce jour :

Article po tertre casso 15 mars

Consulter l'intégralité du communiqué adressé à la presse par l'ADZRP

 

10 MARS 2022 : Pollution de l'air - une étude établit un lien avec la baisse des performances cognitives

Pour en savoir plus sur le sujet

 

08 MARS 2022 : Un maire étrangement silencieux et qui n'agit pas ...

Article of 08 mars tertre casso

 

07 MARS 2022 : Raffinerie TOTAL - Levée de la mise en demeure du 30/11/2021 concernant le réservoir P847

Le 30 novembre 2021, le Préfet demandait à l'industriel de réaliser l'inspection du bac de stockage sous 3 mois (elle était à échéance initiale au 03/11/2020). Ce réservoir est recensé dans la liste des réservoirs PM2I (il s’agit d’équipements susceptibles de conduire, en cas de défaillance, à un risque technologique direct ou indirect au sens des analyses de risques pratiquées dans l’étude des dangers du site et dont les effets (thermiques, surpression, toxiques) peuvent sortir des limites du site ou à un risque environnemental).

Cette non-conformité majeure avait été pointée à l'occasion de la visite des services de la DREAL le 08 octobre 2021.

Le 04 mars, l'inspection des installations classées a constaté que c'était chose faite. 

Espérons que l'ensemble des non-conformités (8) relevées  à l'occasion de cette même visite ont elles aussi été soldées même si elle ne font pas l'objet d'un arrêté préfectoral.

Le Préfet a donc levé la MED dès aujourd'hui, soit 3 jours après le constat ... Une rapidité d'exécution que nous souhaiterions voir appliquée  dans d'autres circonstances.

 

05 MARS 2022 : Contrôle des eaux souterraines - YARA fixe encore ses propres règles ...

Pour en savoir plus sur le sujet

 

03 MARS 2022 : Interdiction des publicités des énergies fossiles - un projet de décret en consultation publique jusqu'au 18 mars !

L’article 7 de la loi n°2021-1104 du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et le renforcement de la résilience face à ses effets prévoit l’interdiction de la publicité relative à la commercialisation ou faisant la promotion des énergies fossiles. La loi prévoit qu’un décret en Conseil d’Etat fixe la liste des énergies concernées par l’interdiction ainsi que les exigences attendues pour qu’une énergie renouvelable puisse faire l’objet d’actions de publicité. Le dit décret doit également préciser l’articulation de ce dispositif avec la bonne information du consommateur.
Consulter le projet de décret

Accéder à la consultation publique
 

03 MARS 2022 : TotalEnergies assigné pour "pratiques commerciales trompeuses"

Greenpeace France, Notre affaire à tous et Les Amis de la Terre France ont assigné en justice TotalÉnergies le 2 mars. Les trois associations accusent le groupe français d’avoir recours à des « pratiques commerciales trompeuses ».

Lors de son changement de nom (de Total à TotalÉnergies) en mai 2021, le pétrolier avait investi dans une campagne publicitaire massive. Il y affirmait vouloir atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

C’est impossible, rétorquent les associations de défense de l’environnement. Dans ses calculs, TotalÉnergies ne retient que les émissions de ses propres opérations industrielles (dans ses usines, par exemple) et écarte les émissions des produits consommés par ses clients (le carburant utilisé dans les voitures, par exemple). Or cette catégorie représente 85 à 90 % de ses émissions totales, relèvent les trois associations.

En outre, d’après le scénario « zéro émission nette en 2050 » de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE), atteindre la neutralité carbone supposerait (notamment) une augmentation des énergies renouvelables et l’arrêt des explorations fossiles. Or « TotalÉnergies multiplie les mégaprojets pétroliers et gaziers en Ouganda, au Mozambique ou encore même en Arctique russe », relève Juliette Renaud des Amis de la Terre.

« Cette vaste opération de communication est un écran de fumée derrière lequel TotalÉnergies tente de cacher la réalité : les énergies fossiles représentent encore 90 % de son activité et 80 % de ses investissements, poursuit Clara Gonzales, juriste à Greenpeace France. Ce ne sont pas les slogans publicitaires qui empêcheront le réchauffement climatique mais bien les réductions d’émissions. Le droit de la consommation impose une communication honnête et fiable en matière climatique et environnementale pour protéger les consommateurs. »

Lire l'article d'Actu-Environnement sur ce sujet

Consulter l'analyse de Greenpeace

 

03 MARS 2022 : Sainte-Pazanne, une analyse de l'air pointe les herbicides

Pour en savoir plus sur le sujet

 

1er MARS 2022 : Dernier rapport du GIEC - "Les demi-mesures ne sont plus une option" !

« Les demi-mesures ne sont plus une option » insiste le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) dans un nouveau rapport publié lundi 28 février.

Les experts de l'ONU y rappellent qu'il n'est pas trop tard pour lutter contre le changement climatique mais que chaque « retard supplémentaire » amenuise les chances humaines de construire un avenir vivable. 

Les causes, toujours les mêmes, s'amplifient comme dans un scénario catastrophe, à ceci près qu'il ne s'agit pas de fiction, mais de réalité. « Le changement non durable de l'utilisation des terres et de la couverture terrestre, l'utilisation non durable des ressources naturelles, la déforestation, la perte de biodiversité, la pollution et leurs interactions ont des effets négatifs sur les capacités des écosystèmes, des sociétés, des communautés et des individus à s'adapter au changement climatique », martèle le rapport.

Lire l'article d'Actu-Environnement paru le 28 fevrier sur le sujet

 

FEVRIER 2022

28 FEVRIER 2022 : Qualité de l'air sur la commune de Donges - Moyenne !

Pour en savoir plus sur le sujet

 

28 FEVRIER 2022 : Qualité de l'air dans les écoles de la commune de Donges - enfin les résultats des mesures effectuées

Depuis mai dernier, dans le cadre de l'étude de zone, l'ADZRP, l'Association des habitants du village de Gron, Vivre à Méan-Penhoët et la LDH recensent toutes les données disponibles pouvant éclairer les travaux menés.

C'est dans cet objectif que le Maire de Donges avait été sollicité à plusieurs reprises (voir notre publication du 29 juin 2021) pour transmettre, comme ses collègues des communes avoisinantes, les résultats des mesures de polluants effectués dans les écoles et notamment le benzène. Malgré nos différentes relances et celles des enseignant(e)s en Conseil d'Ecole, aucun résultat ne nous était transmis ...

C'est finalement l'intervention des élus du groupe "Mieux vivre à Donges", à l'occasion d'une réunion de la commission sécurité, qui a permis d'obtenir les documents.

La campagne de mesures a été réalisée en 2019 dans les groupes scolaires de la Pommeraye, A. Césaire et D. Casanova ainsi qu'au CLSH. Consulter l'analyse des documents réalisée par Didier OTT.

 

26 FEVRIER 2022 : Consultation publique sur le nouveau dispositif de surveillance des polluants dans les établissements publics - L'ADZRP dépose une contribution

Le quatrième Plan Santé-Environnement, publié en mai 2021, prévoit d'améliorer la surveillance des polluants de l'air intérieur dans les ERP (Etablissements recevant du Public) comme les crèches et les écoles. Le nouveau dispositif de surveillance sera mis en oeuvre, à compter du 1er janvier 2023, dans les crèches, les écoles, les accueils de loisirs, les collèges et lycées.

Les modifications prévues portent principalement sur :

- une évaluation annuelle des moyens d'aération des bâtiments, incluant la mesure du dioxyde de carbone comme « traceur du renouvellement de l'air intérieur »

- Un autodiagnostic de la qualité de l'air intérieur sera  réalisé, au moins tous les quatre ans, dans les conditions fixées par arrêté des ministères chargés de l'Environnement, de la Santé et de la Construction

- Les mesures des polluants réglementaires obligatoires (formaldéhyde, benzène, CO2, perchloréthylène pour les établissements contigus à un pressing) seront également réalisées, par un organisme accrédité, « à chaque étape clé de la vie du bâtiment pouvant impacter la qualité de l'air intérieur ». Lire la contribution déposée par l'ADZRP

 

22 FEVRIER 2022 : Le Sénateur pointe le dilettantisme de l'ARS

Article of 22 fev senateur

18 FEVRIER 2022 : Rejets toxiques - YARA va devoir payer

Pour en savoir plus sur le sujet

 

15 FEVRIER 2022 : Air Pays de la Loire fait le bilan, un an après l'entrée en vigueur du nouvel indice de qualité de l'air

Pour en savoir plus sur le sujet

 

10 FEVRIER 2022 : YARA de nouveau frappée au portefeuille par deux nouveaux arrêtés préfectoraux concernant ses rejets atmosphériques ...

Monsieur le Préfet, cette réponse n'est pas celle qui est attendue !!!

Pour en savoir plus sur le sujet

 

08 FEVRIER 2022 : Le Préfet prend un arrêté rendant redevable la société C.A.D.D.A.C.  d'une astreinte journalière de 100 € ...

En décembre 2020, un précédent arrêté préfectoral mettait la société C.A.D.D.A.C. en demeure de respecter les dispositions du point 5.7 de l'annexe I de l'arrêté ministériel du 26 novembre 2011, dans un délai de 3 mois ...

Il était en effet reproché à l'entreprise que son dispositif de traitement des effluents aqueux ne permettait pas de les traiter et les contrôler avant rejet au milieu naturel, notamment les métaux dissous. A l'occasion d'une visite d'inspection en date du 7 décembre 2021, il a été constaté que le problème n'était pas résolu.

" Ces manquements constituent une atteinte aux intérets protégés dans la mesure où des eaux issues des installations sont rejetées au milieu naturel sans traitement approprié".

"La société est rendue redevable d'une astreinte d'un montant journalier de 100 € jusqu'à satisfaction des dispositions de l'article 5 de l'arrêté préfectoral de mise en demeure du 22 décembre 2020."

Consulter l'Arrêté Préfectoral du 22 décembre 2020

Consulter l'arrêté préfectoral du 08 février 2022

 

07 FEVRIER 2022 : Raccordement au parc éolien - La mobilisation des riverains porte ses fruits

Rte

 

04 FEVRIER 2022 : Importation de gaz de schiste - l'ADZRP a répondu à l'appel de Natur-Action

Suivant le contrat entre Engie et la société américaine Cheniere, du gaz de schiste a été livré lundi 31 janvier 2022 au terminal gazier de Saint-Nazaire Montoir. Le navire méthanier est reparti mercredi 2 février. (voir publication ci-dessous).

A l'initiative de l'association Natur-Action, une conférence de presse s'est tenue jeudi 3 février afin d'alerter sur ces importations.

Il est indispensable de rappeler les conditions d'extraction de ce gaz et leurs conséquences sur l'environnement.

Il est dans ces conditions indécent que l'Etat actionnaire d'ENGIE à hauteur de 23 % de son capital laisse entrer sur son territoire un gaz dont il interdit l'exploitation.

Celles et ceux qui déclarent assumer ces choix tournent le dos aux valeurs de solidarité et à la nécessité de respecter l'environnement et la qualité de vie quel que soit l'endroit où on se trouve.

Lire l'article paru le 04 février sur ce sujet dans Presse Océan

 

02 FEVRIER 2022 : En France, l'exploitation du gaz de schiste est interdite, mais pas son importation ...

Article of gaz de schiste 02 fev 2022

Début décembre 2021, l'association "Les amis de la terre" apportait des informations sur le contrat "Mustang" et alertait sur les conséquences environnementales liées à la signature de ce contrat par Engie :

https://www.amisdelaterre.org/communique-presse/contrat-mustang-engie-signe-en-secret-un-nouveau-contrat-dimportation-de-gaz-de-schiste-en-france/

 

 

JANVIER 2022

31 JANVIER 2022 : Qualité de l'air sur la commune de Donges - Mauvais début d'année

Pour en savoir plus sur le sujet

 

30 JANVIER 2022 : L'ADZRP rédige un communiqué de presse en réaction à la dernière mise en demeure de YARA

YARA , une direction qui impose ses propres normes et délais au détriment de ses salariés, de l’environnement et des riverains

 

29 JANVIER 2022 : Echos dans la presse suite à la nouvelle mise en demeure de YARA

Lire les articles parus dans l'Echo de la Presqu'île et Ouest France

 

27 JANVIER 2022 : SFDM - L'Etat a fait un cadeau insensé à Bolloré

Lire l'article paru sur le site de Médiapart le 27 janvier 2022

 

25 JANVIER 2022 : L'Etat acquiert 100% des actions de la société française Donges-Metz (SFDM)

Article of 25 janvier sfdm

Lire également l'article publié dans Presse Océan le 21 janvier

 

24 JANVIER 2022 : YARA fait fi de la sécurité de ses propres salariés et au-delà de celle des entreprises voisines et des habitants

Pour en savoir plus sur le sujet

 

19/20 JANVIER 2022 : TOTAL doit savoir arrêter les fuites en 20 minutes

Lu dans la presse :

Lire l'article paru dans Ouest France le 19 janvier 2022

Lire l'article publié sur le site de France 3

Quoiqu’en dise le responsable de la raffinerie, les mises en demeure sont bien là pour rappeler que les travaux ne sont pas réalisés aux échéances prévues …

Malheureusement, des retards de travaux peuvent avoir des conséquences surtout sur des installations vieillissantes.

Sur ces dix dernières années, on constate un accroissement des événements recensés dans la base ARIA.

Diagramme incidents depuis 1982

 

Sur 29 ans (de 1982 à 2011), cette base mentionne 25 incidents. Toutes les années ne sont pas concernées, celles qui le sont en relèvent 1 à 2.

Depuis 2012, ce sont 40 incidents qui sont répertoriés. Aucune année n’a été épargnée. 2018 et 2019 ont été particulièrement impactées.

En 2020, la base ne recense que deux événements. Pourtant, la lecture des documents de la Commission de Suivi de Site permet d’en dénombrer 3 de plus …

L’arrêt des unités en 2021 n’a pas empêché une fuite de 300 000 litres d’hydrocarbures le 02 janvier avec les conséquences que nous connaissons et une autre fuite de pétrole brut sur une autre canalisation de transport le 14 avril, sans que la quantité soit indiquée. Seule précision mentionnée : « Quelques godets de terres polluées sont retirés au niveau du point de fuite pour être traitées ».

Très souvent, les causes mentionnées font références à de la corrosion …

La plupart du temps ces accidents sont qualifiés de « mineurs ». Pourtant, il peut suffire d’un concours de circonstances pour qu’ils soient lourds de conséquences.

Pour mémoire : le 16 mars 2008, 1 500 000 litres de fioul se déversaient dans la Loire occasionnant sous l’effet des marées et des courants une grave pollution de l’estuaire et de la zone littorale maritime voisine.

Au cours des deux années qui ont précédé cet accident, plusieurs signaux auraient dû alerter comme le mentionne la brochure « accidents emblématiques » publiée par le BARPI en mars 2021 (page 36/37). Parcourir le document publié par le BARPI

Il est donc indispensable que tous les moyens soient mis en œuvre en heure et en temps pour ne pas laisser de telles situations se reproduire.

 

19 JANVIER 2022 : La limite planétaire de sécurité pour les polluants chimiques est dépassée

Une étude scientifique constate le dépassement d'une cinquième limite planétaire, celle liée aux produits chimiques. Les auteurs jugent extrêmement urgent de réduire les rejets nocifs pour contrer cette menace de déstabilisation du système terrestre.

Lire l'article d'actu-environnement sur ce sujet

 

17 JANVIER 2022 : L'ADZRP, l'Association des Habitants du village de Gron et VAMP s'adressent de nouveau au Préfet concernant l'entreprise YARA

Pour en savoir plus sur le sujet

 

14 JANVIER 2022 : Installations Classées - l'INERIS actualise son guide sur la surveillance environnementale

Une méthodologie pour définir les polluants à suivre, la métrologie à mettre en œuvre, le choix des emplacements et la période des mesures, mais aussi l'interprétation des résultats obtenus. Tel est l'objet du guide de surveillance dans l'air autour des installations classées (ICPE) dont l'Institut national de l'environnement et des risques (Ineris) a dévoilé la nouvelle version, ce jeudi 13 janvier.

accéder au guide sur la surveillance de la qualité de l'air

Ce guide est une mise à jour de la version initiale, qui datait de 2016. Cette publication fait suite à celle de la mise à jour du guide sur l'évaluation de l'état des milieux et des risques sanitaires en octobre 2021. Ce guide, dont la première version  date de 2013, a pour objectif « de présenter et de restituer les méthodologies existantes d'interprétation de l'état des milieux (IEM) et d'évaluation des risques sanitaires (ERS), dans une démarche intégrée adaptée au contexte règlementaire de l'étude de l'impact des installations classées ».

accéder au guide d'évaluation de l'état des milieux et des risques sanitaires

Ces deux guides sont complémentaires.

L'ADZRP ne manquera pas de lire attentivement ces documents qui peuvent peut-être apporter des éclairages dans le cadre de notre étude de zone. 

 

10 JANVIER 2022 : Rabas Protec - la réaction de l'association VAMP

Article rabas 10 janv 22

 

08 JANVIER 2022 : Rabas Protec - l'autorisation d'exploiter régularisée

Article rabas 08 janv 22

 

06 JANVIER 2022 : Installations classées - le programme des inspections pour 2022

L'Inspection des ICPE a reçu sa feuille de route pour l'année. La traçabilité des terres excavées, le contrôle de l'entrée des déchets en décharge, le plan de gestion des déchets des carrières et la sous-traitance dans les sites Seveso sont au programme.

À ces actions de contrôle systématiques s'ajouteront, comme les années précédentes, des actions « à la carte » que les services de l'État en régions doivent choisir parmi chacun des thèmes suivants :

- risque accidentel (canalisations de transport et de distribution,

- risque incendie dans le traitement de surface, ammonitrates),

- émissions polluantes (méthaniseurs, rejets en continu dans l'air, contrôle des rejets aqueux),

- produits dangereux (rejets de perturbateurs endocriniens par des sites pharmaceutiques, équipements contenant des fluides frigorigènes, fabrication et importation de substances nanoparticulaires),

- déchets (interdiction de mise sur le marché des produits en plastique à usage unique, interdiction de vente de fruits et légumes sous emballages plastique, tri des déchets par la restauration rapide).

 

04 JANVIER 2022 : TOTAL sécurise son avenir mais qu'en est-il de celui des habitants et de l'environnement ???

Un nouvel arrêté, cette fois interpréfectoral, vient à nouveau confirmer que les canalisations de la raffinerie de Donges ne sont pas en conformité !

Publié hier sur le site de la Préfecture de Loire Atlantique, un arrêté co-signé par le Préfet de Loire Atlantique et celui d'Ille et Vilaine met en demeure l'industriel :

- pour sa canalisation de transport d'hydrocarbures reliant la raffinerie de Donges et le dépôt pétrolier de Vern sur Seiche de se mettre en conformité par rapport à l'article 17-III de l'arrêté du 05 mars 2014 ...

- pour ses canalisations de transports situées à proximité de la raffinerie dites "grandes liaisons" reliant les appontements, les bacs de stockage et les unités de production de se mettre en conformité par rapport à l'article 17-III de l'arrêté du 05 mars 2014 ...

Les installations mentionnées peuvent présenter une source de pollution ou de risques pour la sécurité publique en cas de fuite de produits transportés dans l'environnement ...

Mais encore une fois, des délais conséquents sont accordés à l'Industriel puisqu'il aura l'année 2022 pour remédier au "problème" !

Communiquer largement sur les 450 millions investis entre l'implantation de l'unité de désulfuration, la nouvelle salle de contrôle unique, la participation au déplacement de la voie ferrée et annoncer un budget de 90 millions pour les travaux du grand arrêt actuel ne résoud pas les vrais problèmes.

Au regard de tous les dysfonctionnements recensés ces dernières années, on peut constater que le compte n'y est pas ! Il est urgent de cesser de "mettre la poussière sous le tapis".

Consulter l'Arrêté interpréfectoral du 24 décembre 2021

 

Date de dernière mise à jour : 04/07/2022