REUNIONS PUBLIQUES

 

Ci joint les documents des réunions Publiques (source site DREAL)

 Réunion publique du 1/01/13 :

les présentations ne sont toujours pas en ligne

  • Réunion publique du 16/12/10 :

                        - la présentation réalisée

                          extraits : cartes des zones de danger

                                        - surpression.pdf

                                        - thermique.pdf

                                        - toxique.pdf

 

  • Réunion publique du 23/6/10 :

       - lien vers la présentation réalisée

      - lien vers le compte-rendu  signé par M. le Sous-Préfet J-Pierre GARDIOLA

      A LIRE ATTENTIVEMENT

      En synthèse

       Sont Exclus du  PPRT

       - les transport de matières dangereuses et la circulation des camions

                             533 camions par jour en moyenne

                             682 camions par jour en pointe

                             (chiffres extraits présentation réunion CLIC du 2 décembre 2010)

        - les canalisations de transport de matières dangereuses


       L'étude préliminaire de déplacement de la voie ferrée est en cours


       Le deuxième dépot de SFDM situé dans la zone Nord de la commune

       fera l'objet d'un autre PPRT

 

       Le financement

       - "les Mesures Foncières (Expropriation et délaissement) sont financées par une

       convention tripartite entre  l'Etat, les Collectivités et les exploitants à l'origine du risque."

       - "Dans le cas de mesures de renforcement du bâti, les travaux doivent être financés

       par les propriétaires de chaque maison;

       ces travaux ouvrent droit à un crédit d'impot dont le montant doit être porté de

       15 à 40%."

        La loi de finances 2011 a été votée le 17/12/10 : le pourcentage est de 30%

 

      Madame le maire de Donges a émis le souhait "qu'un groupe de citoyens se constitue

      à Donges pour travailler à l'élaboration du PPRT".

      M. le Sous-Prefet de St Nazaire a précisé en fin de réunion que "l'organisation des

      riverains en groupe ou association serait un point positif".